Résumés Hell in Freeport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résumés Hell in Freeport

Message  iuz_the_evil le Ven 8 Juil - 18:44

Les héros:
Kerilco clerc d'Héronéus et son suivant Elix paladin du même dieu
Gweneon archer mage elfe
Ilak de la Maison Cranden du Grand Royaume cérébrémancien (psion-sorcier)
Ylan lame acérée (encore un psi)

Ils sont maintenant bien établis dans l'ancienne ville pirate.

Un jour ils entendent parler de meurtres se produisant toutes les nuits.
Ce n'est pas rare à Freeport, mais la sauvagerie de ceux ci l'est davantage.
Ils décident de se promener la nuit pour enquêter. Un soir, ils voient
un grand feu. Un bâtiment est en train de brûler. Ils se rendent sur les
lieux de l'incendie, et sont surpris de tomber sur une créature
humanoïde couverte de pointes qui projette des rayons de feu.
La créature les attaque aussitôt, lacérant de ses griffes, empoignant
ses adversaires pour les empaler sur les pointes de son corps.
Nos héros ont la désagréable surprise de découvrir qu'elle est aussi
très résistante à la magie et à leurs armes. Malgré tout ils arrivent à
la blesser suffisamment pour la mettre en fuite, elle se volatilise
soudainement.

Le lendemain, ils se rendent au temple de Delleb, dieu du savoir, pour y
rencontrer leur ami et grand prêtre Egil, et faire des recherches sur
cette créature dans la grande bibliothèque. Ils découvrent qu'il s'agit
d'un diable barbelé ou Hamatula, un baatezu des Neufs Enfers. Ce diable
a forcément été conjuré pour arriver sur le plan primaire, à moins qu'il
n'ait trouvé un portail.
Le soir ils repartent traîner dans les rues. Ils retrouvent le diable
barbelé occupé à mettre le feu à un autre bâtiment. Cette fois ci, ils
auront le dessus, et arriveront à l'éliminer.

Ils sont félicités et traités en héros comme par le passé.
Tout redevient calme, si on peut parler de calme dans Freeport.
Le lendemain, un jeune acolyte de Trithéréon vient les voir. Son grand
prêtre voudrait leur parler. Ils ont déjà eu affaire avec le clergé de
Trithéréon récemment, les ayant aidés à récupérer leur ancien temple qui
avait été profané et dé consacré par un culte d'Olidammara.
Le jeune acolyte les amène auprès de l'inquisiteur Hess qui leur raconte
une partie de l'histoire de Freeport qu'ils ne connaissent pas.
Il y a 190 ans, les forces diaboliques avaient essayé de faire une
percée sur le plan matériel primaire par un portail se trouvant sur
l'île des Pleurs du Diable, non loin de Freeport. Le culte de Trithéréon
très puissant à l'époque avait organisé une croisade pour les arrêter.
Très peu étaient ceux qui revinrent de cette croisade, et ils moururent
d'une étrange maladie peu de temps après. Ils racontèrent qu'ils
avaient réussi à bannir les diables sur leur plan et à détruire le portail.
L'inquisteur Hess ayant entendu parler de l'affaire du diable barbelé
craint que cela signifie un retour des diables par ce portail qui aurait
peut être reconstruit. Il demande à nos héros d'aller vérifier, et de
détruire le cas échéant ce portail. Il leur remet un médaillon doré orné
d'une rune de poursuite, symbole de Trithéréon.

Personne ne veut s'approcher de l'île des Pleurs du Diable hormis un
certain Bloody Jenkins et son équipage d'orques et d'ogres.
Notre fine équipe accepte donc de faire un marché pour qu'ils les
amènent à l'île et les récupèrent une semaine après.

Après un périple en mer, parsemé de diverses attaques de monstres
marins, ils arrivent en vue de l'île qui n'est visiblement qu'un amas de
rocailles. Ils distinguent une grotte à flanc de falaise et s'y dirigent.

Cette grotte est malheureusement devenue le repaire d'Aboleths, qui leur
donneront du fil à retordre. Mais ils arrivent à clamer le quai qui mène
à une immense porte.
A leur dépend, ils découvrent qu'elle est piégée magiquement. Derrière
une sorte de cathédrale souterraine, des signes de batailles passées,
qui est gardée par certaines créatures telles qu'un golem d'argile
particulièrement agressif, ainsi que le fantôme d'un chevalier saint de
Trithéréon sur son dragon de cuivre fantôme également. Ils furent tués
lors de la croisade et hantent toujours le centre de la cathédrale où se
dresse un autel, le protégeant contre une quelconque intrusion, étant
devenus fous dans la non mort.
La peur qu'inspirent ces deux fantômes ébranlent la volonté de nos
héros, leur apparence horrible les affaiblit. Les attaques de notre
groupe n'ont que peu d'effet contre eux. Ils se décident à fuir, mais
juste avant, Ylan pris d'une intuition, donne un coup dans l'autel.
Un grand flash de lumière, et les fantômes disparaissent.

Un grand soulagement, suivis d'une inquiétude. Il y a de nombreux
squelettes maintenant gisant sur le sol dans la salle qui présente aussi
des fissures et des crevasses qui n'étaient pas présentes un instant avant.

En repartant en arrière ils affrontent de nouvelles créatures (araignées
géantes et élémentaires de feu) qui n'étaient pas là à l'aller. Les murs
qu'ils avaient détruit pour arriver dans la partie principale de la
cathédrale sont intacts, et il faut les détruire à nouveau.

En sortant de l'édifice, ils tombent sur une équipe de pirates qui
campent près du quai où est amarré un bateau.
Les pirates les attaquent aussitôt, mais ayant vite le dessus, essayent
de fuir avec leur bateau mais seront arrêtés par la mort dispensée par
notre groupe.

Pilotant le navire, ils sortent de la grotte pour constater d'énormes
changements. Le ciel est rougeâtre, de nombreux éclairs l'illuminent, et
l'océan n'est plus qu'un immense marais putride.
De temps à autre, des tempêtes acides violentes accompagnées de grêle
apparaissent soudainement, la "mer" boueuse est tout à tour chaude ou
froide, des icebergs laissant la place à des zones bouillantes et fumantes.
Examinant les cartes du bateau, ils ne reconnaissent pas la géographie
de leur région. Seul l'île des Pleurs du Diable est repérable. Mais là
où devrait se trouver Freeport, il y a une autre cité indiquée: Freetown.
D'autres noms ne leur parlent pas: Minauros the Sinking, Jangling Hiter...
Se sachant trop que faire, ils décident d'aller vers cette Freetown.

Ils découvrent une ville qui ressemble à Freeport, mais dans une version
ténébreuse et inquiétante. Des ogres font débarquer des esclaves, des
illithids font descendre des cages qui renferment des elfes aquatiques
et des hommes poissons. Les mines sont renfrognées, les gens encore plus
patibulaires que dans la Freeport qu'ils connaissent.

Commençant à déambuler dans les rues qu'ils leur sont familières mais
sans vraiment les reconnaître, ils sont soudain attaqués par un archer
elfe et un homme expert dans le combat à mains nues.
Mais nos héros s'en débarrassent facilement. Sitôt le combat terminé, un
homme en armure de plate arrive à cheval. Il se présente comme le
marshall de la cité. Il demande des explications mais son expression se
radoucit quand il reconnaît les cadavres des deux agresseurs. Il leur
explique qu'il s'agit de deux hors la loi et qu'il y a une récompense
pour leur tête. Il les invite à venir à la maison du maire pour pouvoir
l'empocher.
Arrivés là bas, ils découvrent un vieil homme s'appuyant sur un bâton
qui les accueille avec le sourire. Le maire nommé Wycleffe leur remet la
récompense.
Les hommes qui les ont attaqués sont au service de Rogal un hors la loi.

Nos héros lui demande où ils sont. Wycleffe leur répond qu'ils sont dans
la ville de Freetown sur Minauros, le troisième plan des Neufs Enfers.
Freetown est une ville fondée par des hors la loi, des esclaves ayant
réussi à échapper à leurs maîtres infernaux. Un ancien pacte la protège
pour l'instant des incursions de diables.
Leurs inquiétudes sont donc confirmées. Ils sont très loin de chez eux
et font part de leur situation au maire.
Wycleffe avisant les médaillons ornés de la rune de poursuite, leur
parle d'une prophétie de Freetown. Cette prophétie raconte que Freetown
sera sauvée et emmenée sur le plan primaire grâce à un groupe de héros
venus d'un autre plan. Pour cela, ils devront redémarrer l'horloge de la
cité de Tyre. En ramenant Freetown sur le plan matériel primaire, nos
héros pourront par là même rentrer chez eux.

La cité de Tyre est sur une autre niveau des Neufs Enfers, le cinquième,
Stygia.
Wycleffe a un serviteur qui peut les amener sur Stygia et leur indiquer
le chemin de Tyre.

Kerilco connaît le sort de changement de plan, malheureusement, il ne
possède pas le focalisateur nécessaire: un diapason du plan matériel.

Ils ne voient d'autres solutions que d'essayer d'accomplir cette prophétie.

Un portail les amène sur Avernus, premier plan des Neufs Enfers, de là,
ils prennent un esquif dirigé par un Marraenoloth toujours avide de
transporter des passagers à travers les plans inférieurs contre monnaie
sonnante et trébuchante.

Ils arrivent sur Stygia, les eaux noires du Styx ne gelant pas et
coulant au milieu d'un océan de banquise.

Puis ils débarquent et se dirigent vers la cité de Tyre. Le froid est
intense, les intempéries, et la glace ne facilitent pas le voyage.
Mais le plus terrible sera les attaques de remorhaz et surtout de
dragons blancs qui seront à deux doigts d'exterminer notre pauvre petit
groupe.

Au bout de plusieurs jours, ils découvrent une tour dépassant de la
glace. Ils y pénètrent, la descendent et en sortent à sa base, pour
découvrir la cité de Tyre prisonnière sous la banquise.
La cité est abandonnée, mais nombreux morts vivants y errent ainsi que
les terribles remorhaz. Ils auront l'occasion de s'allier avec des
salamandres du plan élémentaire du feu, prisonnière ici depuis des
décennies, ne pouvant s'échapper à cause du froid, et restant à l'abri
de leur forge. En échange d'une arme en adamantine, le clerc les
renverra dans leur plan d'origine.

Et enfin, ils découvrent l'horloge au sommet d'une cathédrale, truffée
de pièges et de protections diverses. Ils seront surpris de devoir
affronter un naga gardien, pourtant une créature du bien.
Au sommet une clé, qui permet d'enclencher l'horloge. Celle ci se met à
tourner à toute vitesse et l'édifice tout entier commence à trembler.

Décidant de partir, ils ressortent de la cité. Ils se retrouvent nez à
nez avec trois individus. Un humain, un demi orque et un gnome.
L'humain s'adresse à eux menaçant, en exigeant d'avoir une explication
sur leurs agissements. Après avoir expliqué leur situation, nos héros
apprennent qu'ils ont fait une grosse erreur, et que par leur faute,
Freetown est condamnée. Mais ils n'ont pas l'occasion de discuter plus
longtemps, ils sont soudainement tous attaqués par deux puissants
diables des glaces, ainsi que d'une dizaine de diables barbus. Ils sont
submergés par le nombre, et leur dernière vision avant de s'effondrer
est celle d'une cathédrale émergeant de la banquise.

Mais leur vie ne s'arrête pas là. Ils reprennent conscience nus comme
des vers, attachés, et reliés entre eux par une chaîne, dans une immense
pièce avec des centaines d'autres prisonniers.
Après un interrogatoire par une Erinye, ils sont envoyés dans les mines
pour travailler jusqu'à 20h par jour en tant que forçat. Ils trouvent un
moyen de devenir gladiateurs, ayant appris que le vainqueur du tournoi
était libre de sortir de la prison.
Ils sont prisonniers de Mentiri, une prison de très haute sécurité dans
la cité de Dis, sur le deuxième plan infernal.

Ils font meilleure connaissance avec les trois individus rencontrés à la
sortie de Tyre. Il s'agit de Rogal et de ses hommes.
Rogal leur apprend qu'il fut le lieutenant de Wycleffe pendant des
années avant que celui ci de se mette au service d'un Duc des Enfers
nommé Jalie Squarefoot. Wycleffe disait qu'il avait trouvé un moyen de
faire sortir Freetown des enfers mais ne voulait pas donner de détails.
Il a finit par déclarer Rogal hors la loi, qui depuis est devenu un rebelle.
Les fondateurs de la cité avaient passé un pacte avec ce Duc pour
protéger leur cité des diables, en échange d'âmes (monnaie infernale par
excellence). Le pacte se terminerait quand l'horloge de la cité de Tyre
sonnerait minuit 10 ans plus tard.
Par la suite, ils avaient trouvé un moyen d'arrêter l'horloge,
prolongeant la survie de Freetown. Les croisés de Trithéréon survivants
avaient protégé la cathédrale contre toute intrusion diabolique en se
sacrifiant pour que les protections soient suffisamment puissantes pour
arrêter Jalie et ses sbires.
En remettant l'horloge en route, nos héros ont signé l'arrêt de mort de
la cité de Freetown, à moins de pouvoir l'arrêter à nouveau.
Wycleffe pense que que Freeport et Freetown s'étant développées de façon
semblable sur différents plans, l'horloge permettrait d'échanger leur
place à travers une faille du multiunivers au moment où l'horloge de
Tyre sonnera minuit. Les pactes protégeant les cités seront donc nuls,
et les diables pourront commencer la récolte des âmes des deux villes.

Nos héros devenus gladiateurs font connaissance aussi des autres
équipes, dont une composée des derniers descendants des croisés de
Trithéréon, un prêtre et des guerriers saints.

Le jour du tournoi arrive...
avatar
iuz_the_evil

Messages : 335
Date d'inscription : 09/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés Hell in Freeport

Message  iuz_the_evil le Ven 8 Juil - 18:45

Suite et fin de ce scénar terminé il y a quelques temps.
------------------------------------------------------------------
Ils profitent des quelques jours avant le combat des logement réservés aux gladiateurs, avec tout le confort possible. Gweneon et Ylan n'hésitant pas à fricoter avec des erinyes, ce que Ilak et Kerilco refusent catégoriquement par principe, et par crainte d'une nouvelle manipulation des diables.

Nos héros en tant que nouvelle équipe de gladiateurs ont un premier combat à faire contre un adversaire inconnu surprise avant de commencer les rondes contre les autres équipes.
Ils entrent dans l'arène, se demandant bien ce qui va sortir de la porte devant eux. A leur grande horreur, celle ci s'ouvre sur une monstrueuse pyrohydre à douze têtes.
Ils arriveront à s'en défaire, du fait de leur nombre, mais ils sont déjà passablement affaiblis.

Ils doivent ensuite affronter l'équipe des croisés de Trithéréon, ce qui n'est pas pour leur plaire.
Heureusement, Kerilco en leur ayant expliqué la raison de leur présence ici, avec le redémarrage de l'horloge de Tyre, les croisés abandonnent le combat et leur laissent la victoire. Ils leur demandent de gagner le tournoi et de pouvoir repartir libres pour arrêter de nouveau l'horloge.
Le public diabolique est outré de l'abandon, mais les croisés n'ont cure de leurs sifflements.
Un combat de moins à mener qui leur permet de s'économiser, et de regarder les autres équipes combattre dans l'arène.

Leur prochain combat est contre l'équipe de slaads, créatures profondément chaotiques des Limbes, le plan du chaos absolu sans considération du bien ou du mal.
Les slaads bleus se montrent des combattants puissants et violents, et leur chef, un gris, un pratiquant de magie, particulièrement redoutable. Ils en viennent malgré tout à bout.

Le combat suivant est contre des géants du feu. Ils ont appris des croisés de Trithéréon que leur chef tient beaucoup à sa fille, et qu'il abandonnera le combat pour la sauver. Nos héros concentrent donc tous leurs efforts pour blesser le plus gravement la fille. Son père jette en effet rapidement le drapeau blanc le combat pour la sauver.

Ce combat facile leur permet d'économiser encore un peu leurs forces et ressources magiques avant le combat contre l'équipe championne, l'équipe de démons, deux vrocks menés par un glabrezu. Ce combat s'avère être le plus difficile de tous, les démons refusant de se rendre et combattant à mort, mais nos héros en arrivent malgré tout à bout.

Ils ont gagné leur place de champions, et obtiennent la clé pour sortir de la prison de Mentiri. Ils se retrouvent dans la ville de Dis la cité de fer, capitale du plan du même nom et de l'archi diable Dispater. Une cité gigantesque de fer et de feu.
Heureusement, Rogal connaît un moyen de s'échapper de la ville qui reste hostile à des mortels. Sur le chemin, ils sont soudainement attaqués par les deux diables des glaces qui les avaient capturés à leur sortie de la cité de Tyre.
Ils sont toujours accompagnés de leur cohorte de diables barbus, mais cette fois ci, tous nos héros sont au maximum de leur force pour les affronter. Ils les vaincront mais seront de nouveau considérablement affaiblis, les gelugons ne comptant pas parmi les plus puissants des diables pour rien.

Rogal les mène ensuite dans une sorte de boutique occupée par des illithids. Après un âpre marchandage, ceux ci acceptent de ramener le groupe sur le plan de Minauros grâce à leurs pouvoirs mentaux, contre une somme conséquente.
Ce qu'ils ne savent pas c'est qu'aussitôt après les avoir déposés, les illithids s'empresseront d'aller doubler leur mise en avertissant le maire de Freetown de l'arrivée imminente d'individus qu'il espérait ne jamais revoir.

Le retour jusqu'à Freetown, dans cet immense marécage qu'est le troisième plan infernal n'est pas de tout repos, ils y croiseront notamment le terrible Ver de Minauros qu'on dit immortel et capables "d'offrir" un grand pouvoir magique.
Arrivant finalement jusqu'à Freetown, ils aperçoivent l'horloge de Tyre qui avance inexorablement vers la ville.

Rogal propose qu'il aille arrêter le maire de la ville avec ses hommes, il a un compte à régler avec lui. Quant à nos aventuriers ils pourront se charger d'arrêter l'horloge.
Après une téléportation directement au sommet de celle ci, ils se retrouvent face à une grande créature humanoïde avec pour tête une crâne ressemblant à celui d'un cheval, de longues mains griffues, et des sabots en guise de pied. Il est vêtu d'une longue cape et d'un manteau rouge. A ses côtés, une magnifique erinye le regarde avec admiration.
Il se retourne vers eux en les appelant mes "pions".
Ils reconnaissent autour de son cou, la même amulette que celle que portait l'inquisiteur Hess.

Le combat s'engage rapidement, le Duc les bombardant de ses capacités magiques pendant que son erinye décoche flèche enflammée sur flèche enflammée.
Gweneon succombe malheureusement à une flèche particulièrement précise de l'erinye. Il est vengé par Ilak qui élimine la diablesse grâce à ses pouvoirs psi.
Kerilco quant à lui blesse gravement le Duc qui attaqué par Elix et Ylan finit par abandonner le combat leur promettant une vengeance terrible avant de se volatiliser.

Il leur est ensuite facile de détruire le mécanisme de l'horloge pour l'arrêter au moins pour un temps, sauvant la ville de Freetown et celle de Freeport à travers les plans.
Ils sont accueillis en héros par la ville et Rogal qui leur apporte une autre bonne nouvelle, il a réussi à éliminer le maire Wycleffe qui essayait de fuir la ville.

Ayant récupéré dans l'horloge parmi les trésors, un parchemin de changement de plan lié au plan matériel, nos héros ont enfin la possibilité de rentrer chez eux, laissant derrière eux un adversaire retord et perfide sur qui le temps n'a pas de prise, et qui a la rancune tenace.
avatar
iuz_the_evil

Messages : 335
Date d'inscription : 09/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum