Les mystères de l'Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les mystères de l'Ouest

Message  iuz_the_evil le Sam 6 Aoû - 6:08

D'abord le générique:
http://youtu.be/EqyO_9Co_NQ

Je m'appelle Jackie, je suis chinois et je pratique la boxe de l'homme saoul à base de, far west oblige, whisky. Avec mes compagnons, le marchant itinérant charlatan serpent à sonnettes Jasper heu... Shuttletown, le mercenaire cupide concupiscent mais classe Brian heu.... Shuttletown, et l'indien huron adapté à la culture européenne Black Wolf, on se rend par diligence à la ville de heu... Shuttletown pour une nouvelle enquête sur des faits étranges dans l'Idaho.

Alors que nous approchons d'une petite ville étape appelée heu... Shuttletown, nous entendons des bruits secs sur la diligence. Le conducteur nous crie qu'il s'agit d'indiens nous ayant pris en chasse. Jasper prend son fusil et tire d'un côté de la diligence. Black Wolf fait de même de l'autre côté. Moi je commence à prévoir la suite, en commençant à boire mon whisky. Les peaux rouges se rapprochent, et tirent encore des flèches. Certains se font descendre, mais le conducteur prend une flèche dans l'épaule et la diligence ralentit. Ayant bu, je prends sa place pour refaire partir au galop les chevaux, mais ceux ci ne comprennent rien. J'insiste encore.
Nous approchons d'une forêt. Un bâton de dynamite de Brian fait dévier des indiens. Un autre arrive à se rapprocher et à sauter sur la diligence. Quand il s'approche, je lui décoche un coup de pied qui l'étourdit momentanément. Brian tire au pompe à travers le toit mais ça passe à côté. Je le chope par la nuque, et lui fait rencontrer le toit de la diligence. Il est ko. Les autres indiens n'ont pas poursuivi dans la forêt. On s'arrête. L'indien reprend conscience. Il a un étrange tatouage récent, représentant une sorte de trapèze avec un arc de cercle, un trait, le tout barré par un éclair. S'ensuit une séquence interrogatoire particulièrement confuse, Jasper posant des questions, et Brian me demandant de coller des gnons à l'indien. Le poing part aussi sec, et l'indien finit par retomber inconscient au deuxième coup. Entre temps, il a révélé que leur chaman a disparu, et ils rendent les blancs de la ville proche de Shuttletown responsables, d'où leur attaque. Le tatouage représente leur ennemi.

Plus loin en arrivant vers la ville, le conducteur qui a repris le contrôle de la diligence s'arrête. Un homme est pendu au milieu de la route. On descend en surveillant les alentours. Black Wolf inspecte les environs, et Jasper et moi même descendons l'homme, qui porte une étoile de shérif adjoint. Il porte deux petites marques dans le cou, et son corps est tout desséché. Pendant ce temps, notre prisonnier indien a repris conscience, et profite de l'inattention de Brian pour lui péter le nez, et s'enfuir. Brian lui tire dessus mais le rate. Nous décidons de partir vers la ville et de ramener le corps du shérif adjoint. On rencontre le shérif, un certain William Bill, ou Shuttletown je sais plus. Moi avoir du mal avec noms de blancs. On lui explique ce qu'il se passe. Il nous apprend que des personnes ont été retrouvées pendues de la même façon depuis quelques temps. C'est hier que l'adjoint et trois autres hommes sont partis pour essayer de découvrir le fin mot de l'histoire. Les indiens sont aussi agressifs depuis quelques temps. Le shérif est débordé et n'a plus d'adjoint. Du coup, il nous demande si nous avons le temps de rester pour l'aider à résoudre les problèmes auxquels il est confronté. Nous acceptons, et il nous nomme adjoints. Nous dormirons au saloon, ce qui tombe bien, car j'ai soif, et le shérif n'a pas grand chose à nous offrir, mais il y a du whisky.

Je reste boire au saloon, les autres commencent à enquêter. Ils reviennent et me disent qu'on part au bois pour aller sur le lieu où a été retrouvé un autre homme pendu/desséché. Titubant je les suis en emportant une bouteille. On arrive sur les lieux. On fouille. Le huron trouve des étranges traces d'une espèce de peinture blanche phosphorescente. Il y avait notamment le jeune MacArthur Junior qui parlait d'un fantôme. Puis retour au saloon, je bois un peu avant de me coucher. Le matin, nous sommes réveillés par une saleté de coq. Puis on va au magasin général, les autres veulent des trucs qui font du bruit. Je les écoute pas, et je bois dans mon coin à mon outre à whisky. Puis on retourne voir le shérif. Il nous parle des différentes victimes. On découvre qu'ils ont commencé après la pendaison d'un brigand qui a fait des siennes en ville, et a été arrêté et pendu pour avoir essayé de voler le cheval du shérif. On demande à voir la tombe. Le pasteur du coin vient pour faire son blabla, on déterre le cercueil du vaurien. Il lui manque la tête. Le shérif et le pasteur sont très surpris car il a été enterré entier. Ayant creusé, j'ai trouvé que la terre semblait fraichement retournée. Notre loup remarque alors d'autres tombes qui ont l'air d'avoir été eu leur terre retournée récemment. On déterre deux autres corps d'individus morts depuis un bon moment. À l'un, il lui manque une main, et l'autre une jambe. Le shérif et la pasteur passent par toutes les couleurs. On enterre tout de nouveau, et on continue d'enquêter.

On va voir le frère d'une des victimes, un Shuttletown quelque chose. Il nous emmène là où a été découvert son frère. Mêmes constations sur place. Black Wolf a l'impression que le frérot nous cache un truc. Quand on repart vers la ville, ils vont voir un autre Shuttletown, mais moi du coup, je reste en planque pour surveiller le frérot Shuttletown. Un peu après, je le vois mettre le nez dehors, regarder à droite à gauche, puis refermer porte et volets. Je vais voir derrière. Il y a une porte, mais personne ne sort. J'écoute à la porte, j'entends comme une porte qui claque, puis plus de bruit. Les autres reviennent. Je leur raconte tout et leur dit que je pense qu'il a du descendre par une trappe. La porte est verrouillée. Brian veut que je la défonce. Jasper ne veut pas. Finalement je finis par y mettre un coup de pied. On rentre. Dans une autre pièce, un tapis retourné, et une trappe. Ni une ni deux, je défonce la trappe. Je passe la tête, et je regarde ce qu'il y a. Un passage, et plus loin apparemment une pièce avec de la lumière. Descente acrobatique, j'avise le frérot derrière une table avec une pelle. Je lui fonce dessus, et je lui casse sa pelle. Il essaye de contre-attaquer, mais se ramasse sur le manche de sa pelle cassée. Les autres arrivent, je ceinture le frère Shuttletown, les autres m'aident à l'attacher. On trouve les restes de cadavres arrangés sur la table, avec de la substance verte entre les morceaux. Des pots qui contiennent la substance, et un livre qui parle de nécromancie. Le frérot se met à table et nous raconte que son frère lui manque et qu'il veut le retrouver, et qu'il pense qu'il pourra ramener son âme dans un nouveau corps fait de morceaux d'autres. Mais il a un air dément, il a complètement tourné la carte. Brian va chercher le shérif. On entend une voix de femme au rez de chaussée. Je monte, et tombe à l'entrée, sur une femme d'âge avancé qui demande ce qu'il se passe. Elle s'inquiète pour le frérot qu'elle vient souvent voir. J'essaye de la cuisiner rapidos, mais elle n'a l'air de rien savoir d'intéressant. Elle a l'air affolée en voyant la porte défoncée. Je me présente "adjoint shérif Jackie". Elle "Mlle Pendington". "écoutez Mlle Shuttletown, nous nous occuper du frérot, vous rentrer maison à vous". Le shérif arrive, abasourdi, il ne retient plus son menton tombant en découvrant tout ce qu'il se passe. La suite de la journée après l'arrestation du frérot Shuttletown, on s'occupe de trouver d'autres témoins, Jasper et le huron lisent le bouquin de nécromancie qu'on a caché au shérif. C'est le gros merdier dans le village avec cette arrestation. La populace veut tout savoir. Le bouquin s'avère être une grosse escroquerie, et rien ne peut être vrai ou sérieux dedans, la substance verte est de la confiture de prunes.

Puis finalement, on va voir un autre gars qui a trouvé un des cadavres pendus. Sur le chemin c'est le merdier devant le bureau du shérif. Je répands une rumeur comme quoi on aurait découvert un nouveau cadavre pas loin. Ça fait déplacer un certain nombre d'ahuris. L'autre Shuttletown nous emmène sur les lieux. C'est là où on est passé, et où on a trouvé la mystérieuse peinture. Mais rien de plus. On repart, et on va boire au saloon, quand arrive en courant, le jeune MacArthur Junior qui encore vu son fantôme. On va sur les lieux, et on découvre à nouveau des traces de peinture blanche phosphorescente. On part dans les bois chasser le fantôme. Jasper décourage Brian d'utiliser encore de la dynamite. On trouve le fantôme. On s'approche en silence, sauf Brian qui fait du bruit, et qui attire le fantôme. Puis quand nous autres faisons aussi du bruit, il fuit. Jasper et le loup lui tirent dessus, et le touche, il y a un bruit mécanique. Le fantôme sort un pistolet et blesse Brian qui a fait encore plus de bruit. J'arrive en courant sur le fantôme et un coup de pied sauté plus loin, il est inconscient par terre. Sous un drap blanc, il porte une sorte d'armure. Un coup de potion de médecine du marchand, et hop, il est réveillé. Séquence interrogatoire qui a fini mal finir. Il se met à table. Il travaille pour le boss, qui s'appelle Loveless. Il y a un homme de fer, et d'autres gars comme lui. Ils font travailler des types dans l'ancienne mine désaffectée. On l'emmène au shérif pour l'enfermer, et on décide de partir tôt le matin avant qu'ils puissent se poser des questions du non retour de leur fantôme. Au petit matin, on va réveiller le coq, et je lui mets un coup de pied au cul par vengeance.

Puis on arrive à la mine. On entre, on se sent pas bien. Chacun se fait un masque pour se protéger. J'imbibe le mien de whisky. On continue, on se sent mal, et Jasper tombe dans les pommes. On se repose, ration de whisky pour ceux qui se sentent mal et on repart. On arrive à un endroit où des gars creusent une veine de super minerais ultra efficace. Il y a un frérot au fantôme avec un fusil et un sale nabot avec un fouet. On se lance à l'attaque. Jasper et le huron tire sur le gars au fusil, moi et Brian descendons. Je fonce sur le nabot qui s'enfuit, et je le poursuis. Brian aide les autres à finir l'autre garde qui n'a été qu'effleuré par les premiers tirs. Le sale nabot de Miguelito appelle à l'aide, et ouvre une porte d'où sort un gros truc de métal qui rappelle le tatouage des sioux. Il y a deux sortes de canon. J'essaye de l'éviter pour poursuivre encore Miguelito. Il tire un éclair que j'évite et qui défonce le mur derrière moi. Je continue, et l'homme de fer continue plus loin et tombe sur mes compagnons. Pendant qu'ils se battent contre lui, Jasper lui aussi fait des éclairs, ils tirent, je poursuis encore le sale nabot qui a de l'avance. Arrive un croisement, je ne sais pas par où il est parti. J'essaye d'écouter, mais avec le raffut derrière moi, je ne fais qu'entendre de l'eau plus loin. Je décide de partir à droite, et finit par arriver à une rivière souterraine. Il me semble entendre des bruits dans l'eau plus loin, et je plonge sans hésiter. Pendant ce temps, les autres galèrent contre l'homme de fer de Shuttletown. Comme ils évitent trop bien ses éclairs, il est énervé, et utilise une ventouse avec son deuxième canon pour vider Jasper de son énergie par aspiration. Ils finissent par le descendre. Étrange machine, de fer et avec un gros œil à l'intérieur. Brian fait sauter une espèce d'autre appareil avec sa dynamite, Jasper prend des notes qu'il a découvert, et le loup est parti à ma recherche. Tout le monde se barre, ça explose, et les retardataires sont obligés de plonger dans le rivière pour pas être brûlés vifs par le super minerais ultra efficace qui fait tout exploser dans la mine. Je finis par sortir et trouve une sorte de ponton. Plus loin j'aperçois deux cavaliers qui s'éloignent, dont un a l'air tout petit. Saleté de Miguelito !! Nous reste plus qu'à ramener les pauvres prisonniers et faire notre rapport au shérif.

Fin du scénar. Pour ceux qui ne connaissent pas la boxe de l'homme saoul, voici un extrait de Drunken Master II, de et avec Jackie Chan.
http://youtu.be/pf45hmO_1ak
avatar
iuz_the_evil

Messages : 335
Date d'inscription : 09/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mystères de l'Ouest

Message  Fétide Grigou le Lun 8 Aoû - 18:41

Pour un petit aperçu du système , ainsi que des illustrations de la partie, c'est par là :

http://fetidegrigou.blogspot.com/2011/08/cr-la-nuit-de-lhomme-de-fer-aventure-de.html

_________________
Blog : http://fetidegrigou.blogspot.com/
Twitter : http://twitter.com/#!/fetidegrigou
Google+ : https://plus.google.com/112776556371429409395/posts
Facebook : http://www.facebook.com/profile.php?id=100001413016754
avatar
Fétide Grigou
Admin

Messages : 93
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 48
Localisation : Nîmes

Voir le profil de l'utilisateur http://rolenimes.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mystères de l'Ouest

Message  iuz_the_evil le Sam 13 Aoû - 6:39

Adios A Migo ! La nuit des insectes !

Nous sommes repartis de Shuttletown. Black Wolf ne nous a pas suivis, il est allé voir les sioux pour essayer de résoudre définitivement la crise suite aux étranges évènements.
Après quatre jours de diligence, nous arrivons à un village « New Shuttletown », non répertorié sur les cartes. 42 habitants. Tout est très mal entretenu dans ce bled paumé, et ça ne me dit rien qui vaille.
On débarque au saloon, et deux autres étrangers arrivent au même moment. Un indien, et un blanc bien sapé. Le blanc offre une tournée générale. Puis il arrête le barman sous prétexte qu'il est recherché pour trois meurtres. Ça m'énerve qu'on touche au barman qui est le maître du whisky local. Du coup, je suis le nouveau venu John Shuttletown jusqu'à la prison. On finit par retrouver le shérif qui est passé entre temps au saloon et a été mis au courant de la situation. Il s'avère que le John et le Joe, deux Shuttletown, sont des texas rangers. Je montre ma plaque de l'agence Shuttletown. Il est décidé que le barman restera enfermé jusqu'à ce que la situation s'éclaircisse. Pendant ce temps Brian a décidé de s'occuper du bar. Cela me soulage car il m'offre à boire quand je reviens au saloon.

L'ambiance du village est étrange. Les gens sont bizarres. Leur activité est réduite, mais le shérif patrouille sans arrêt. Tout est très mal entretenu, le saloon poussiéreux. Il semblerait qu'ils aient tous les yeux légèrement jaunâtres, et qu'ils clignent en même temps.... On va faire un tour à l'église. Je n'oublie pas de prendre une bouteille. L'église est inoccupée. Il y a un homme qui s'occupe du cimetière à côté. Il n'a pas grand chose à dire à part non, oui, non, non. Il n'y a personne pour s'occuper de l'église, pas le moindre religieux dans le coin. On remarque que les tombes ont la terre fraichement retournée... « Ohoh » se dit-on.... Ça nous rappelle quelque chose. On regarde les pierres tombales. Le mort le plus récent remonte à deux ans. On se promène dans la ville, en questionnant les gens, chacun de son côté. L'autre John « Walker » Shuttletown qui me prend pour un blanchisseur chinois, et son ami Joe l'indien qui a l'air d'avoir plus la tête sur les épaules font de même. Impossible d'en apprendre beaucoup sur cette ville. Il y a des récits contradictoires. Les directions et les distances par rapport à d'autres villes ne sont jamais les mêmes. Aucun n'a entendu parler de Shuttletown's Gulch où nous devons nous rendre. Ça commence à nous énerver. Jasper a découvert des ossements de chevaux complètement nettoyés, y compris de leur moelle. Le soir approche, on a fouiné un peu partout sans trop de succès, et on commence à se sentir fatigué. On pense aller manger au saloon avant d'aller à l'hôtel. D'ailleurs l'indien y est déjà, il a décidé d'aller dormir.

Mais je suis pris d'un mauvais pressentiment. Je vais chercher un cheval de notre diligence, et je me dirige plein sud en passant devant le saloon où les autres ont sorti les cartes à jouer. J'arrive bientôt en vue d'un village, et le panneau indique « New Shuttletown ». Je repasse devant le saloon en leur faisant un coucou, et pour être sur de ne pas avoir la berlue, je continue vers le sud. Encore une fois, j'arrive par le nord. Je vais raconter ça au reste de l'équipe qui a commencé à jouer avec notre conducteur de diligence. Évidemment, on ne me croit pas. Je leur demande d'essayer la même chose. Jasper et John partent à cheval, et Brian reste à les regarder longuement. Quelques minutes plus tard, ils arrivent dans son dos. Là tout le monde commence à s'inquiéter sérieusement, sauf l'autre ahuri de John qui croit à un tour de farce et attrapes de notre charlatan préféré.

Il fait de plus en plus sombre, et on trouve pas de bouffe dans le saloon. Les gars du coin qui sont en train de boire, n'ont rien fait pour allumer des lampes. Jasper propose de mettre la panique en demandant à Brian d'aller jouer avec eux et de provoquer une bagarre. Il s'approche d'eux, mais ceux ci se jettent sur lui et essayent de le mordre. Leurs yeux sont jaunes brillants !!
Ni une ni deux, on réagit violemment. Jasper et Brian, se mettent à tirer. Je me rue au contact pour les tabasser, et deux d'entre eux se jettent sur moi. Je me fais mordre méchamment. Mais ils tombent vite sous les tirs de fusil. Étrangement le bruit des détonations ne provoque pas d'écho. Cela ne réveille donc pas l'indien à l'hôtel. Dans la rue, on voit plein d'autres villageois converger vers le saloon. Sur le côté, l'un d'entre eux à commencer à dévorer vivant un de nos chevaux qui se laisse faire sans presque hennir. John monte sur son cheval et essaye de forcer le passage pour aller chercher Joe. Avec les autres, on commence à se barricader dans le saloon. Un gros groupe de villageois voraces attire notre courroux et on ouvre rapidement la porte pour que Brian lance un bâton de dynamite. Les villageois ont dévoré le cheval, y'a du sang et des tripes de partout. Brian reste stupéfait un instant, puis finit par se ressaisir et lance le bâton. On referme. Boum !! Des villageois éparpillés. On latte les derniers, et comme Brian pendant un instant, je reste indécis face à l'un d'entre eux. On s'en débarrasse et on referme la porte. On commence à se demander ce que nous allons faire ensuite. D'autres villageois arrivent près de la baie vitrée, mais finalement ils essayent de forcer la porte. On la bloque. Pendant ce temps à l'autre bout du village, John arrive à l'hôtel. Joe a été attaqué par le proprio qui a voulu le boulotter pendant qu'il dormait. Il prend ses affaires, et saute par la fenêtre. Il monte en croupe, et les voilà repartis.

Je vais surveiller l'arrière. J'aperçois un individu derrière la vitre. Instinctivement je me cache. Puis il frappe à la vitre. Je jette un œil, et il s'avère qu'il n'a pas les yeux jaunes comme les autres. J'ouvre la fenêtre et j'essaie de discuter avec lui. Il n'est pas comme les autres, et il propose de nous aider et de nous cacher. J'appelle les autres, et on décide de sortir. L'homme ne veut pas qu'on tue des villageois, soit disant, ils sont justes malades. Tu parles d'une maladie !! On le suit, et il nous cache dans sa cave et nous explique ce qu'il sait. « Dites nous tout, monsieur Shuttletown ». « Mais je ne m'appelle pas Shuttletown » commence-t-il. « Écoutez Monsieur Shuttletown, vous vous appelez comme vous voulez, laissons la sémantique, et allons droit au but ». Il nous parle d'une maladie qui rend les gens particulièrement affamés et ils se jettent sur tout être vivant pour les dévorer. Il nous dit que la maladie nous a sûrement affectés nous aussi, et qu'on ne peut plus quitter la ville. Il nous dit que tout étranger arrivant à la ville devient comme eux, des esclaves des « autres ». Il nous parle d'insectes bizarres gros comme un homme qui se trouvent dans une mine pas loin. Encore une mine !! C'est vraiment n'importe quoi ces mines de l'ouest !
Bref, on décide d'aller retrouver les autres, et on les retrouve salement amochés, eux aussi ont eu maille avec des villageois affamés. Ne voulant pas compromettre la cachette du seul villageois pas taré de la ville, on se retranche dans l'église.

Le matin, tout semble redevenu normal, si tant est que ce village puisse l'être. On récupère du whisky au magasin général, et John laisse l'argent sur le comptoir, car il n'y a plus le vendeur.
On part à la mine accompagné de l'autre villageois normal. Puis en arrivant là bas, il semble avoir tout oublié, jusqu'à notre rencontre. On le renvoie gentiment chez lui, et on rentre dans la mine. À l'entrée, il y a des outils qui trainent. Je prends une pioche. Plus loin, un étrange passage cylindrique comme creusé par un outil dément. On continue, et arrive à une intersection. On va à droite, il y a de la lumière. Là des niches de partout dans les murs avec des caisses. John s'avance, et découvre qu'elles contiennent des cerveaux. On entend des voix, certainement celles des cerveaux qui demandent de les aider. Les voix deviennent assourdissantes. Elles veulent qu'on le délivre en les tuant. John casse une caisse, et le liquide qu'elle semblait contenir devient un gaz, et le cerveau tombe mollement. Certains décident de tuer tous les cerveaux. Puis on continue notre chemin dans l'autre couloir.

Le cylindre devient un cône qui rétrécit, pour finalement s'ouvrir sur une grande caverne, où des tas de travailleurs chinois creusent pour extraire le fameux minerais ultra efficace super calorifique.
Il y a d'étranges créatures insectoïdes en effet avec d'étranges ailes membraneuses (NdN des Fungi de Yugoth). Elles sont trois, dont une a une étrange poignée de porte dans la pince. Je rentre discrètement avec ma pioche et me mêle aux travailleurs chinois. Je m'approche des étranges créatures. Brian suit un peu après mais fait du bruit et se fait repérer par les créatures. Du coup, on lance l'attaque. Les autres tirent, mais les balles ne semblent pas bien efficaces. Je balance ma pioche sur l'une d'elles, et cela semble la blesser. Les tirs continuent, un insecte m'arrive dessus, et me prend dans ses pinces, et me soulève dans les airs. J'arrive à me libérer mais retombe de haut et me tord la cheville. Pendant ce temps, l'autre insecte à la poignée envoie grâce à elle, des éclairs sur mes compagnons. En plus de les blesser, elle peut les immobiliser quelques instants. La créature m'attrape de nouveau, et m'emmène de plus en plus haut vers le plafond. Les autres arrivent à éliminer les deux autres insectes. La dernière qui me tient, après être arrivée au plafond, me lâche, mais je me rattrape à sa patte. Je m'agite comme un forcené dessus, pour la ramener vers le sol. Elle me griffe, et prend d'autres tirs qui l'affaiblissent. Elle fuit finalement vers un autre tunnel. J'essaye de la retenir. Peine perdue. Je tente un coup de pied du désespoir, et parvient à l'achever. On reprend notre souffle, et en chinois, j'ordonne aux travailleurs de rentrer chez eux, ordre qu'ils obéissent aussitôt.

Puis on s'aventure dans le nouveau tunnel. On arrive dans une nouvelle pièce où il y a une étrange machine d'où semble venir un bruit bizarre et continu. Trois insectes autour, deux avec leur poignée de porte toute moisie, et le dernier qui s'affaire sur la machine. On décide de la faire sauter. John s'avance avec un outil étrange qu'il a récupéré à un travailleur, qui permet apparemment de creuser la roche. Malédiction, cela ne fait rien à la machine, et avertit les insectes. Je fonce en attaquer une, les autres tirent, Brian s'élance pour dynamiter la machine. Joe prend un éclair, et est au sol. Jasper essaye de se servir de la poignée récupérée précédemment, mais sans succès. Je blesse gravement mon insecte, mais il tient bon. John se précipite pour essayer de sauver Joe. Brian a placé sa charge explosive. Un insecte se précipite pour peut être la désamorcer. John et moi portons Joe vers la sortie, Brian s'enfuit aussi. John prend à son tour un éclair, et s'écroule. Jasper laisse tomber sa poignée et m'aide à porter les deux inconscients en dehors de la pièce. Je saigne de plusieurs blessures et j'ai pris un éclair. Finalement on entend une explosion, et le bruit de la mahcine s'arrête. Malheureusement, John et Joe Shuttletown sont morts, on a pas eu le temps de les soigner. On rentre au village, où les gens sont tous hagards, ne comprenant apparemment pas trop ce qu'il se passe. Immédiatement, je pars en direction de la sortie du village, et je m'éloigne. Le paysage change. Je respire, et je reviens retrouver mes compagnons.
avatar
iuz_the_evil

Messages : 335
Date d'inscription : 09/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mystères de l'Ouest

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum