Pour parler des règles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour parler des règles

Message  Djinfizz le Sam 7 Mai - 5:42

bah dans ce cas la pour éviter les embrouilles mentales et les calculs, faites le à la amber:
moi: "je jette une poignée de sable aux yeux de mon adversaire": compétence martiale +effet de surprise+ beauté de la narration descriptive = 8 TTC
adversaire: "ben moi je l'embroche pendant cette pathétique tentative déséspérée: comp martiale 12
et pouf embroché,pas de règle sup pas de calcul pas de dé
Laughing
avatar
Djinfizz

Messages : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour parler des règles

Message  Djinfizz le Lun 9 Mai - 21:21

pour réalimenter ce débat passionnant qui n'avait malheureusement lus sa place dans le sujet old school, et pour rebondir aussi sur les expériences et propales de Packy, je vous conseille vivement, pour les rares rôlistes qui ne connaissemnt pas, la lecture de quelques articles sur cette excellent site:

http://ptgptb.free.fr/index.php/category/01-theorie/
avatar
Djinfizz

Messages : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour parler des règles

Message  Packy le Lun 9 Mai - 23:16

merci pour la lecture Greg...

pour rebondir sur ton exemple d'Ambre, c'est pas aussi simple que le plus gros score gagne...
il faut tenir compte du roleplay, de l’environnement, du temps, bref de tous,si tu veux garder l'esprit des livres.
corwin bien que plus faible en combat, s'en tire souvent car il est plus roublard et n'hésite pas tricher.

pour parler théorie et philosophie du jeux de rôles, je livre un condensé de discussion de taverne.

un jeu de rôle est un ensemble composé de deux parties:
1- de règles qui régissent et définissent un univers
2- un esprit de jeu voulu par les concepteurs.

il est généralement délicat de substituer des règles d'un jeu par d'autres, car les concepteurs ont tenté codifier leur approche de cet univers.
D&D, par exemple, possède un système représentatif d'une approche spécifique du médiéval fantastique. un jeu d'exploration mélangeant tactique et gestion. c'est pas le seul jeu qui propose cela, mais dans D&D, c'est l'âme du jeu surtout avec des floor plans et des figurines.
pour avoir pratiquer les premières adaptations informatique de AD&D, j'ai retrouvé exactement l'ambiance du jeu, sauf bien entendu le roleplay.
les évolutions des règles ont gardé cette essence spécifique à D&D.
les détracteurs de AD&D reprochent généralement ces aspects.

on peut faire du ad&d like avec d'autres systèmes mais l’intégration de multiples options et règles introduit la complexité et fait rapidement s'éloigner de l'esprit original de Ad&d.

il y a des jeux où le système est inexistant ou ultra minimaliste comme pour INS/MV ou paranoia.
les règles sont des aides à la décision ou des catalogues des créations des personnages. la résolution des actions est basiques voir bancale.
mais la aussi, changer le système pourrai tuer le jeu. faire de l'ultra simulation à INS/MV, n'a pas d'interêt.
les règles d'INS/MV tenaient sur 5 pages, le monde sur plusieurs compléments.

l'important est de trouver un jeu qui nous conviennent et le partager avec des personnes qui le souhait

_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit.
En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis.
En France, tout est permis, même ce qui est interdit.
En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis.
Winston Churchill
avatar
Packy

Messages : 38
Date d'inscription : 11/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://troupedessaigneurs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour parler des règles

Message  Djinfizz le Mar 10 Mai - 0:05

de rien je te retourne le compliment Cool

Principe de Lumpley : le système est le moyen par lequel chaque groupe de joueurs arrive à un accord sur le contenu de l’espace imaginaire commun.

Ce principe est la raison pour laquelle le jeu de rôle sans règles et Rolemaster ont en fin de compte la même « quantité » de système. En jeu, quelqu’un à la table fait une déclaration, le système est alors appliqué par les cerveaux des participants, et un consensus est atteint sur comment ceci a changé le contenu de ce qui est imaginé. Comment cela se produit diffère dans les détails selon que le jeu possède des mécaniques compliquées tel Rolemaster, ou qu’il soit un jeu de rôle sans règles réglé de manière complètement sociale (une différente forme de complexité), mais au fond c’est la même chose.

mais alors, du système découle notre manière de jouer , ou notre manière de jouer, avec crédibilité ne dépend que de l'univers choisi et du degré de cohérence collective qu'on apporte à l'univers?: en clair(pasque je sais que je ne le suis pas trop Neutral en quoi mon roleplay d'une créature à rolemaster ou DD sera different du roleplay d'une même créature d'ambre ou d' ins/mv ?
J'aurai tendance a répondre: en rien, si la créature est reconnue comme telle et est crédible en tant que telle dans l'univers: en ça je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi , cher Packy, le fait de jouer avec le système D20ne me fait pas dire que je suis dans un système à la DD, c'est s'enfermer un peu vite dans un carcan tu crois pas?
avatar
Djinfizz

Messages : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une piste: règle de désarment pour rpg Old School DD like.

Message  Invité le Mar 10 Mai - 18:35

Plop! study

Il existe une règle de désarmement dans l'Unearthed Arcana de 1985 qui fait "old school" (parce qu'elle l'est!):

"Le désarmement est une discipline de combat non létale qui ne peut être utilisé que par les guerriers, chevaliers et leurs sous classes* (Ndt: ranger, paladin etc.). Seulement ces armes, listées ci-dessous peuvent être utilisé, listées par ordre de longueur:

-couteau
-dague
-masse d'armes, cavalier
-épée courte
-masse d'armes, fantassin
-épée large, longue, falchion, khopesh (le kopesh a une chance de désarmer dans un adversaire dans son mode d'utilisation normale. Si l'arme est utilisée pour une tentative délibérée de désarmer, utiliser les règles décrites ici)

Le désarmement ne peut être utilisé que par des guerriers ou chevalier* portant et maîtrisant l'une des armes citées ci-dessus contre un adversaire qui utilise, lui aussi l'une de ces armes. Les armes tenues à deux mains ne peuvent être affectées par cette forme d'attaque.

Désarmer inflige aucuns dommages, mais si le jet d'attaque est réussi, le défenseur doit réussir un Jet de Sauvegarde contre la pétrification sous peine de perdre son arme (la passe d'arme victorieuse a arraché l'arme des mains de son adversaire). Désarmer ne peut être utilisé que contre une arme de taille égale ou plus courte; une dague peut désarmer un couteau mais ne peut être utilisé pour désarmer quelqu’un avec une épée courte.

L'arme sujette à cette attaque tombera au pied de l'adversaire si les armes sont de taille égale, ou de 1-10 (1d10) "pas" si l'arme affectée est de taille inférieure et nécessitera 1 round (10 segments) à l'adversaire pour la ramasser, changer d'arme ou engager un combat à main nue.


* guerrier ou chevalier: ou les sous classes correspondantes"

Cette règle est très facile à adapter. Enjoy !


Dernière édition par Outch le Mer 11 Mai - 12:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour parler des règles

Message  iuz_the_evil le Mer 11 Mai - 10:54

J'aimais beaucoup cette règle de l'Arcana, mais vu qu'elle implique deux jets, je pense qu'elle ne satisfera pas Fétiide Grigou.
avatar
iuz_the_evil

Messages : 335
Date d'inscription : 09/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour parler des règles

Message  Fétide Grigou le Mer 11 Mai - 13:41

Oulah, on se calme, on boit frais...et on m'oublie !! Cool

Certains débatteurs ont perdu de vue le but de mon post initial ( http://rolenimes.forumgratuit.org/t25-old-school ) : il s'agissait de présenter, rendre accessible (en traduisant) ou faire découvrir un esprit de jeu et, accessoirement, un jdr dans ce même esprit. Point. Barre. Exclamation

En aucune façon, je n'ai voulu convaincre quiconque du bien fondé de ce type de jeu. C'était de la pure information, au début. Interpellé ensuite, j'ai répondu.
Ambiance ou mathématiques, chacun est libre de trouver son plaisir où il le souhaite, et de continuer à discourir sur son système et sa manière de jouer, ici-même sur ce forum. Et ce sera avec plaisir que je vous lirai. bounce

Mais pour l'amour de Saint Gygax, laissez-moi en dehors des discussions techniques, moi dont la philosophie de jeu se résume à :
- 2 jets de dés, c'est toujours un jet de dés de plus qu'un jet unique ;
- une lecture et une opération mathématique, c'est toujours une opération mathématique de plus qu'une simple lecture.
(Et on aura beau tourner ces 2 phrases dans tous les sens, cela restera toujours vrai, à moins de changer radicalement notre paradigme scientifique)

Less hubris, more playing !
Et surtout...consider the lily flower

PS : désolé pour le double post, mais il se trouve que 2 messages différents appellent cette réponse.
avatar
Fétide Grigou
Admin

Messages : 93
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 48
Localisation : Nîmes

Voir le profil de l'utilisateur http://rolenimes.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour parler des règles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum